Bataille Céleste (Démo Remaster)

by Franckch

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

1.
01:52
2.
01:54
3.
03:38
4.
03:33
5.
04:30
6.
03:59
7.
13:55

about

Franckch : Improvisation pour Banjo électrifié donnant sur le thème du pamphlet rédiger par Hans Glaser en 1561 à nuremberg.

En l'an 1561 le 14 avril au matin, entre l'aube et peu après vers quatre ou cinq heures à la montre, est apparu sur le soleil alors qu'il se levait une vision effrayante et vue par nombre d'hommes et de femmes à Nuremberg, à la porte de la ville, et dans la campagne. D'abord sont apparus avec le soleil deux arcs rouge sang comme la lune dans son dernier quartier, en haut et en bas scintillant comme le soleil, et des couleurs de sang de chaque côté. Tout autour du soleil on voyait de nombreuses sphères, de couleur bleuâtre ou ferreuse ou noire. D'autres couleur de sang étaient formées en cercle de chaque côté du soleil. D'autres encore sont apparues par rangs de trois, d'autres par rangs de quatre. Entre ces dernières on voyait des croix rouge sang. Et entre toutes ces sphères et croix des trainées rouge sang à l'arrière plan. À cette vision se mêlaient des cylindres souples et creux. Il y avait aussi trois grands cylindres, un à main gauche, un à droite et un troisième au-dessus du tout. Et dans ces cylindres étaient quatre sphères ou plus. Tous ceux-là on commencé à se battre entre eux : on rapporte que les sphères sont d'abord entrées dans le soleil, et en sont ressorties pour s'entrechoquer, les grands cylindres ont commencé à se tirer dessus avec des sphères. Pendant une bonne heure, tout cela a combattu violemment et lutté jusqu'à épuisement des forces en s'élevant et s'abaissant devant le soleil. Enfin, comme il a été rapporté, tous les objets ont chuté vers la terre, comme s'ils voulaient tout incendier et sont finalement tombés sur le sol dans un grand élèvement de vapeur et se sont dissous. Après ce spectacle, on raconte qu'est apparue dans le ciel une chose semblable à un grand et large fer de lance noir, son emmanchement orienté à l'est et sa pointe à l'ouest. Mais ce que tous ces signes signifient, Dieu seul le sait. Mais comme nous avons vu se succéder ces derniers temps dans le ciel tant de signes différents que Dieu tout-puissant a fait apparaître — comme s'il voulait nous faire faire pénitence pour notre vie de péchés — nous sommes si ingrats que nous négligeons de tels signes et prodiges, et que nous plaisantons sur le sujet et en faisons fi. Il est à craindre que Dieu nous inflige une terrible punition pour notre ingratitude. Cependant ceux qui craignent Dieu ne le négligeront nullement et tous ceux-là garderont fidèlement l'avertissement de leur Père miséricordieux, amélioreront leur vie et serviront Dieu avec joie pour que celui-ci détourne de nous sa colère et la punition méritée. Pour que nous comme ses enfants puissions vivre ici pour un temps et là-bas pour l'éternité.

Franckch : Improvisation for electric banjo on the theme of Hans Glaser pamphlet in 1561 at Nurmeberg.

In the morning of April 14, 1561, at daybreak, between 4 and 5 a.m., a dreadful apparition occurred on the sun, and then this was seen in Nuremberg in the city, before the gates and in the country – by many men and women. At first there appeared in the middle of the sun two blood-red semi-circular arcs, just like the moon in its last quarter. And in the sun, above and below and on both sides, the color was blood, there stood a round ball of partly dull, partly black ferrous color. Likewise there stood on both sides and as a torus about the sun such blood-red ones and other balls in large number, about three in a line and four in a square, also some alone. In between these globes there were visible a few blood-red crosses, between which there were blood-red strips, becoming thicker to the rear and in the front malleable like the rods of reed-grass, which were intermingled, among them two big rods, one on the right, the other to the left, and within the small and big rods there were three, also four and more globes. These all started to fight among themselves, so that the globes, which were first in the sun, flew out to the ones standing on both sides, thereafter, the globes standing outside the sun, in the small and large rods, flew into the sun. Besides the globes flew back and forth among themselves and fought vehemently with each other for over an hour. And when the conflict in and again out of the sun was most intense, they became fatigued to such an extent that they all, as said above, fell from the sun down upon the earth ‘as if they all burned’ and they then wasted away on the earth with immense smoke. After all this there was something like a black spear, very long and thick, sighted; the shaft pointed to the east, the point pointed west. Whatever such signs mean, God alone knows. Although we have seen, shortly one after another, many kinds of signs on the heaven, which are sent to us by the almighty God, to bring us to repentance, we still are, unfortunately, so ungrateful that we despise such high signs and miracles of God. Or we speak of them with ridicule and discard them to the wind, in order that God may send us a frightening punishment on account of our ungratefulness. After all, the God-fearing will by no means discard these signs, but will take it to heart as a warning of their merciful Father in heaven, will mend their lives and faithfully beg God, that He may avert His wrath, including the well-deserved punishment, on us, so that we may temporarily here and perpetually there, live as his children.

For it, may God grant us his help, Amen. By Hanns Glaser, letter-painter of Nurnberg.

credits

released December 10, 2016

Agencement / Layout par industriechimerenoire.blogspot.ca

tags

license

all rights reserved

about

Franckch Montreal, Québec

Musicien, dessinateur et peintre.

contact / help

Contact Franckch

Streaming and
Download help